Centre d'études en droit économique (CEDE)

Payer pour se faire pardonner : Ottawa fermera les yeux sur la corruption des entreprises si elles admettent leurs méfaits : entrevue avec Karounga Diawara

Jeudi, 29 Mars, 2018

Le Journal de Montréal

"Pour le professeur agrégé et codirecteur du Centre d’études en droit économique (CEDE) de l’Université Laval, Karounga Diawara, la pression exercée par les compagnies comme SNC-Lavalin n’est peut-être pas étrangère au geste d’Ottawa.

”C’est sûr qu’il y a eu un lobby exercé par les entreprises multinationales qui se trouvaient victimes, comme SNC-Lavalin et d’autres, qui ont été épinglées pour corruption à l’international”, laisse-t-il tomber."

Pour accèder à l'entrevue avec le Professeur Karounga Diawara, cliquez ici.